Organisation de Concerts

Cette formation vise à renforcer la capacité des participants à gérer l’organisation artistique, logistique et administrative d’un concert ou d’un festival.

Elle sera sous forme théorique en module de cinq jours, avec une introduction globale aux spécificités du produit culturel et les différents métiers concernés sur leur aspect technique, et sous forme de stage de 30 jours avec une préparation en amont des concerts.

Elle a pour objectif d’aider les bénéficiaires à développer leurs connaissances et compétences nécessaires à la conception, l’administration et la promotion d’un projet artistique et culturel, à la maîtrise des contraintes juridiques et sociales, à professionnaliser leurs démarches auprès des acteurs du secteur de la musique – programmateurs, financeurs, responsables culturels… -.

Cette formation apporte ainsi les réflexions et outils indispensables à la mise en oeuvre d’actions culturelles, permettant ainsi d’accroître l’employabilité auprès des jeunes.

> Cette formation s’adresse aux jeunes entre 18 et 35 ans issus des 3 villes bénéficiaires de ce programme.

 Période de la formation Organisation de Concerts : du 2 au 6 Janvier 2021

Formateur : Mohamed Ben Said

Diplômé de l’Institut des Hautes Etudes Commerciales de Carthage, Mohamed Ben Saïd a entamé deux travaux de recherche liés à la culture : Un mémoire de maîtrise HEC en 2006 qui a pour titre « Valeur Perçue du Produit Culturel, Cas de la musique », et un mémoire de master de recherche en 2009 intitulé « La valeur perçue d’un film cinématographique : influence de la congruence entre pays d’origine/type du film». Mohamed commence par faire un stage d’un an dans une entreprise spécialisée dans l’organisation de manifestations culturelles. Cette expérience contribue à l’aider à monter sa structure AKACIA Productions, en 2010. Il obtient l’agrément d’impresario international en 2012 et programme des artistes de grande renommée dans les différents festivals étatiques tunisiens. La même année, Mohamed cofonde et organise les Rencontres Internationales de Musique Alternative de Carthage ( Mousiqa Wassalem) en collaboration avec la Délégation Régionale Culturelle de Tunis. Il prend alors conscience des défaillances de l’administration tunisienne dans l’organisation des manifestations culturelles. Il décide avec son équipe de créer le projet « TUNES », un programme qui se développe actuellement sur trois axes : TUNES LAB – TUNES EXPO  – TUNES CONCERTS. Mohamed étend par la suite les activités de sa boite au management d’artistes, puis à la production d’albums. Il souhaite investir davantage dans cet accompagnement, notamment par la production phonographique de certains de ses artistes à l’instar de Gultrah Sound System. En parallèle, Mohamed rejoint les équipes des Dunes Electroniques et du Festival International de Dougga en tant que producteur exécutif. Il fait partie, par ailleurs, de la délégation internationale rattachée à l’institut français pour le festival «Les Trans musicales » de Rennes et participe au « Pan-Africain Creative Exchange », l’un des plus grands salons professionnels d’arts vivants en Afrique du Sud en août 2020. Mohamed anime des formations et workshops en management culturel dans le cadre du programme ACT NOW. Il est également membre de l’atelier consultatif spécifique aux administrateurs du statut de l’artiste et des métiers artistiques.

MÉTIERS DU SON

Cette formation est programmée sur deux niveaux, un premier avec une initiation à la sonorisation et à l’interprétation des fiches techniques, et un deuxième, axé sur la préparation de la scène et le mixage live.

Les participations au niveau 1 de la formation donneront un accès automatique au deuxième niveau.

Un deuxième appel à candidature pour le niveau 2 sera communiqué afin d’accueillir les nouveaux participants qui rejoindront le premier groupe.

2.1 Niveau 1 : Initiation à la sonorisation

– Prendre connaissance des éléments principaux de la sonorisation.

– Prendre connaissance du matériel de sonorisation.

– Prendre connaissance de la différence entre les consoles Analogiques et Numériques.

– Analyse, étude et création du contenu d’une fiche technique.

Durée de la formation : 4 jours

2.2 Niveau 2 : Science et techniques de la sonorisation :

La formation est centrée sur la pratique et l’expérience de terrain :

– Analyse de la fiche technique d’un concert.

– Préparation du matériel nécessaire pour un concert.

– Montage d’un plateau scénique dans le respect des normes de sécurité.

– Choisir le système de diffusion en fonction du lieu du concert.

– Choisir la microphonie en fonction de la fiche technique.

– Choisir et préparer les besoins en console de mixages et retours et IEM.

– Préparation d’un set de Backline.

– Préparation des besoins en câblage (signal, distribution et électricité).

– Installation d’un système de diffusion répondant aux normes.

– Faire une installation complète d’un plateau.

– Réaliser des installations de deux consoles de mixage ( façade et retours ).

– Assurer le mixage d’un concert et son enregistrement ( Master et Multipistes ).

Durée de la formation : 5 jours

Débouchés : A l’issue de cette formation, les techniciens seront capables d’évoluer dans les milieux de la musique, de événementiel et du spectacle et pourront exercer les métiers de sonorisateur, ingénieur du son façade/retour, régisseur ou créateur sonore, en indépendants ou au sein de sociétés de production de spectacles vivants, d’agences événementielles ou de salles de spectacle.

Une évaluation de fin de formation sera implémentée afin de vérifier la performance pédagogique du module et pour préparer les formés aux stages qui seront organisés par la suite.

Formateur : Ibrahim Gafsia

Après avoir obtenu une Licence Fondamentale en Musique et Musicologie de Institut Supérieur de Musique de Sousse, Ibrahim intègre l’Ecole Supérieure de l’Audiovisuel et du Cinéma pour y obtenir un master de recherche portant sur  « La fonctionnalité musicale dans la construction filmique: l’exemple de ‘Ammâr Sharî’î et Hans Zimmer »

Ibrahim devient, en parallèle de ses études, violoniste à l’Orchestre  Symphonique de la ville de Münster en Allemagne et à celui de l’Institut Supérieur de Musique de Sousse.

Doctorant en sciences culturelles à l’Institut Supérieur de Musique de Tunis, il travaille actuellement  sur «La Psycho-cognition et phénoménologie de la perception dans la musique de film;  l’exemple de Alexandre Desplat et Yasser ‘Abderrahmen»

Ibrahim débute sa carrière professionnelle par un stage en formation théorique et pratique de technicien de son au sein de la Cité de la Culture de Tunis, il entreprend ensuite un  autre stage de formation en logiciels de production audio et audiovisuelle dans le cadre du festival « Journées de la Musique Tunisienne »

Au terme de ces formations, il intègre la société «Professional Sound & Lighting» et travaille dans plusieurs studios d’enregistrement, en tant qu’ingénieur du son.

Ces multiples expériences l’amènent à collaborer avec plusieurs festivals de musique. Ibrahim occupe le poste de Technicien du son au Festival International de Monastir, au Festival International de Gafsa, au Festival International de Bizerte et au Centre de Musique Arabe Méditerranéenne. Il devient, par la suite, ingénieur du son au Samsung Blues Festival, au Festival Rast Angela à Bizerte, au Festival International Bou Makhlouf du Kef, au Festival International de Maktaris à Makther et assure la régie technique de Diana KING au Tabarka Jazz Festival.

Bon pédagogue, il devient enseignant à l’Institut Supérieur de Musique de Tunis et à l’Institut Supérieur de Musique de Sfax. Ses intérêts croisés pour la musique et les technologies lui ont permis de collaborer avec plusieurs artistes tunisiens. Brahim assure la direction technique du Projet « Helwess » de Nour Harkati et du Collectif AYTMA et du Projet « GULTRAH SOUND SYSTEM ». Il est également l’Ingénieur du son Mix Retour du projet « 24 Parfums » de Mohamed Ali Kammoun.

Soucieux d’actualiser et de perfectionner ses compétences, Brahim obtient un certificat Dante niveau 3 en 2020.